healtchcheckOK Lanceurs d'alerte Archives ~ Ines Léraud
Des citoyens qui changent le monde : L’inspectrice du travail de Téfal

Des citoyens qui changent le monde : L’inspectrice du travail de Téfal

Laura Pfeiffer raconte comment une inspection de l’entreprise Téfal, en Haute-Savoie, qui tourne au calvaire la conduit à devenir lanceuse d’alerte sur les pressions subies par sa profession.

Laura Pfeiffer lors du procès de Chambéry• Crédits : © Laurent Cousin / Haytham Pictures
Laura Pfeiffer lors du procès de Chambéry• Crédits : © Laurent Cousin / Haytham Pictures

Laura Pfeiffer raconte comment une inspection de l’entreprise Téfal, en Haute-Savoie, qui tourne au calvaire la conduit à devenir lanceuse d’alerte sur les pressions subies par sa profession.

L’article du journal L’Humanité, qui a révélé l’affaire Téfal.

Les inspecteurs du travail sont aux avant-postes d’une guerre sourde mais intense. Qui sont-ils ? Que voient-ils ? “Inspecteurs du travail, une rencontre”, webdoc en libre accès.

La page dédiée à Laura Pfeiffer sur Le mur des insoumis, média des lanceurs d’alerte.

Chanson de fin : “La danse des ombres” par Françoiz Breut – Album : “Zoo” (2016) – Label : Caramel beurre salé.

  • Reportage : Inès Léraud
  • Réalisation : Cécile Laffon
Des citoyens qui changent le monde : Yasmine Motarjemi, seule contre Nestlé

Des citoyens qui changent le monde : Yasmine Motarjemi, seule contre Nestlé

Directrice de la sécurité alimentaire devenue lanceuse d’alerte,Yasmine Motarjemi raconte son parcours vertigineux au sein de l’une des plus grosses industries agroalimentaires du monde.

Plsu d’infos sur: https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/des-citoyens-qui-changent-le-monde-6-yasmine-motarjemi-seule-contre

Des citoyens qui changent le monde : L’orchidée et les autoroutes

Des citoyens qui changent le monde : L’orchidée et les autoroutes

De simples citoyens, conseillers municipaux, chômeurs, ouvriers, se battent pour changer le monde et y parviennent. Ils mènent des combats victorieux pour le bien commun.

L'orchidée "Ophrys miroir" Crédits : Vincent Sennes

Vincent Sennes, près de Bordeaux, défend une orchidée rare et vulnérable contre un projet immobilier. Raymond Avrillier, citoyen grenoblois, contraint l’état à la transparence sur des accords passés en 2015 entre Emmanuel Macron, ministre de l’économie, et les autoroutiers.

 

Chanson de fin :
“Warm foothills” par Alt-J
Album : “This is all yours” (2014)
Label : Infectious.

Reportage : Inès Leraud
Réalisation : Anne Kobylak

Poème composé par Vincent Sennes

Lien vers le site ANTICOR (Contre la corruption, pour l’éthique en politique)

Lien vers une émission de France Inter du 13/10/2016 : “La très rentable privatisation des sociétés d’autoroutes”.

Lien vers un article de Basta du 1er/02/2017 : “Investissements autoroutiers : de maigres créations d’emplois, un gros enrichissement des actionnaires”.

Lien vers le site du Lanceur , site consacré à l’investigation journalistique, les lanceurs d’alertes et les lanceurs d’idées, créé par la rédaction de Lyon Capitale. Article de Raymond Avrillier : “C’est l’Administration qui est procédurière”.

Document à l’usage de tout administré… (le droit à l’information et l’accès aux documents)

Des citoyens qui changent le monde : Mauricio, lanceur d’alerte à l’abattoir de Limoges

Des citoyens qui changent le monde : Mauricio, lanceur d’alerte à l’abattoir de Limoges

De simples citoyens, conseillers municipaux, chômeurs, ouvriers, se battent pour changer le monde et y parviennent. Ils mènent des combats victorieux pour le bien commun.

Mauricio Garcia Pereira• Crédits : Louise Thy – Libération

Mauricio Garcia Pereira, ouvrier à l’abattoir de Limoges, raconte comment il est devenu lanceur d’alerte pour mettre fin à l’abattage des vaches gestantes.

“Même pour 20 000 euros par mois, je ne retournerai pas à l’abattoir.”

 

 

Chanson de fin :
“Mountain at my gates” par Foals
Album : “What, when, down” (2015)
Label : Warner Bros.

Reportage : Inès Léraud
Réalisation : Emmanuel Geoffroy

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/des-citoyens-qui-changent-le-monde-3-mauricio-lanceur-dalerte

Des citoyens qui changent le monde : La vigne et Superphénix

Des citoyens qui changent le monde : La vigne et Superphénix

De simples citoyens, conseillers municipaux, chômeurs, ouvriers, se battent pour changer le monde et y parviennent. Ils mènent des combats victorieux pour le bien commun.

 

Marie-Lys Bibeyran• Crédits : Pierre Sauvey - Maxppp
Marie-Lys Bibeyran• Crédits : Pierre Sauvey – Maxppp

A Listrac dans le Médoc, la villageoise Marie-Lys Bibeyran, est parvenu à négocier avec certains viticulteurs qu’ils préviennent par sms les habitants avant chaque traitement chimique des vignes. Riverains, promeneurs, écoliers et usagers du terrain de sport, peuvent donc éviter de sortir en plein air les jours de pulvérisation.

Dans l’Isère, Raymond Avrillier, simple citoyen, a participé à la fermeture définitive d’un réacteur nucléaire expérimental, Superphénix, en prouvant qu’il était défaillant.

Raymond Avrillier• Crédits : JEAN-PIERRE CLATOT - AFP
Raymond Avrillier• Crédits : JEAN-PIERRE CLATOT – AFP

Lien vers le site de l’association “Info Médoc Pesticides” fondée par Marie-Lys Bibeyran

Chanson de fin :
“In the end” par Linkin Park
Album : “Hybrid Theory” (2000)
Label : Warner Bros.

Reportage : Inès Léraud
Réalisation : Emmanuel Geoffroy

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/des-citoyens-qui-changent-le-monde-2-la-vigne-et-superphenix

Des citoyens qui changent le monde : L’eau et le sentier côtier

Des citoyens qui changent le monde : L’eau et le sentier côtier

De simples citoyens, conseillers municipaux, chômeurs, ouvriers, se battent pour changer le monde et y parviennent. Ils mènent des combats victorieux pour le bien commun.

A Grenoble, Raymond Avrillier a dévoilé un système de corruption, et permis la remunicipalisation du service de l’eau, qui avait été vendu illégalement à la Lyonnaise des eaux, entraînant une augmentation des tarifs.

A Fouesnant, dans le Sud-Finistère, Vincent Esnault est parvenu à ré-ouvrir un sentier côtier, qui avait été privatisé par de riches propriétaires.

 

Lien vers le salon du livre et de l’alerte
Lien vers l’Association pour la Sauvegarde du Pays Fouesnantais
Lien vers Anticor, contre la corrpution, et pour l’éthique en politique


  • Reportage : Inès Léraud
  • Réalisation : Anne Kobylak

Page de l’émission sur le site de France Culture : https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/des-citoyens-qui-changent-le-monde-1-leau-et-le-sentier-cotier

Henri Pézerat, l’homme de l’amiante

Henri Pézerat, l’homme de l’amiante

Documentaire proposé par Inès Léraud et réalisé par Guillaume Baldy

Henri Pézerat à l'usine d'amiante Amisol © www.ban-asbestos-france.com
Henri Pézerat à l’usine d’amiante Amisol © www.ban-asbestos-france.com

« Sur les Docks » propose la biographie sonore en deux épisodes d’un personnage marquant du 20ème siècle, mais encore méconnu : Henri Pézerat. Parmi les hommes qui ont essayé de contribuer à améliorer le monde en le rendant plus juste et humain, et qui y sont parvenu, il y a Henri Pézerat. Disparu l’année dernière à l’âge de 80 ans, il a passé 35 ans, oui 35 ans, à travailler sur des questions de santé au travail. Si des milliers d’ouvrières et d’ouvriers de divers industries ont été reconnus en France comme victimes de maladies professionnelles, s’ils ont obtenu la reconnaissance de la faute inexcusable de leurs employeurs qui avaient conscience du danger au moment où ils les exposaient à des cancérogènes, c’est en grande partie grâce à lui.
Sa première lutte, la plus longue et la plus importante est celle contre l’amiante. Elle commence dans le climat politique des années 70 à Jussieu et aboutit à l’interdiction du minéral en 1996 ouvrant au droit à la réparation des victimes.

 

 

Pour écouter en ligne ou podcaster :

Revue de presse
“L’humanité”
25 mars 2010
“Le Monde”
28 mars 2010

"L'humanité" 25 mars 2010
“L’humanité”
25 mars 2010

"Le Monde" 28 mars 2010
“Le Monde”
28 mars 2010
Des ouvriers pas chers !

Des ouvriers pas chers !

IMG_6603Une tournée de chantiers avec Laurent, ancien plombier, délégué syndical d’Auvergne, qui enquête sur l’exploitation des salariés venus de l’étranger via des agences d’interim, et payés de manière illégale 500 ou 600 euros par mois. Sur les chantiers français, ils seraient 300 000 dans ce cas, selon le ministère de l’intérieur.

Reportage : Inès Léraud
Réalisation : Alexandra Malka
La chanson de fin est chantée par un ouvrier sur un chantier et a été enregistrée pendant le reportage.

Pour écouter : https://www.franceculture.fr/emission-les-pieds-sur-terre-ouvriers-low-cost-2013-02-20