healtchcheckOK La MDMA : une molécule sans ordonnance ~ Ines Léraud
La MDMA : une molécule sans ordonnance

La MDMA : une molécule sans ordonnance

Plus qu’une substance aux propriétés psychotropes particulières, la drogue nomme une forme d’expérience. Et cette expérience varie selon les circonstances : elle peut tout aussi bien être élaborée, apaisante, douloureuse, non problématique, catastrophique, répugnante, mortelle, banale ou lassante.

Le genre d’expérience que cette émission tentera de raconter, est celle qui se dessine à travers des consommations intenses, modérées, ou brèves de MDMA.
La MDMA désigne une molécule chimique de la famille des amphétamines, que l’on trouve sous forme de poudre, ou en concentration variable dans les cachets d’ecstasy. Ses effets psychoactifs combinent un effet stimulant, une sensation de bien-être et de plaisir, et un effet empathogène.

Utilisée dans les années 70 par des psychiatres américains sur des patients pour faciliter la communication et le processus thérapeutique, son action sur la dopamine, vecteur de plaisir, l’a vite vouée à l’interdiction.
Mais détournée puis synthétisée par des laboratoires pirates, la MDMA a accompagné les premiers mouvements techno et house aux Etats-Unis, puis en Angleterre et en France enfin dans les années 90.
Cette drogue n’entraîne pas de dépendance physique connue, et quelques dizaines seulement de cas de décès sont attribuables à la MDMA depuis les années 90. Pourquoi pose-t-elle alors problème ? Que révèle-t-elle de notre société ou de l’humain en général ?
Nous essaierons de répondre à ces questions en écoutant des spécialistes et des usagers, lors d’une rave party ou chez eux, nous faire le récit de leurs consommations, liée à l’histoire d’une musique et d’une forme de fête récentes, et plus intimement à une certaine angoisse ou à leur besoin de fuite.

Avec :
Laurence Lanfumey chercheuse en neurosciences, laboratoire INSERM, la Pitié Salpetrière.
Lionel Pourtau sociologue, enquêteur pour la MILDT (Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie).
Astrid Fontaine ethnologue, auteure de « Raver » et de « Double vie : travail et drogue ».

Les participants de la rave de Saint Simeux.
Eric
DJ, patron de la boutique de disque « My electro kitchen » et usager ;
Gisèle Pape, usagère ;
Virginie, usagère.

Production : Inès Léraud
Réalisation : Vanessa Nadjar

 

Fichier audio intégré

Articles de la catégorie Santé-environnement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.